Vivre une grossesse avec un enfant en bas âge


Non classé / lundi, octobre 29th, 2018

Avantages et inconvénients des grossesses rapprochées

 

Avantages :

  • Vous avez toujours vos vêtements de grossesse et accessoires de puériculture, peut-être même que vous n’avez pas eu le temps de les descendre à la cave. Avoir tout sous la main, c’est ça de moins à gérer
  • Vous êtes déjà dans l’ambiance poupon / couches / biberons, pas besoin de temps de (ré)adaptation. Bref vous n’aurez pas perdu la main quoi !
  • Il vous reste peut-être encore des cours sur votre carte de Yoga prénatal  😛
  • Vous serez débarrassés ! À vous la reprise du sport, de votre vie professionnelle et votre période BABY se condensera sur 2 ou 3 an, contre 4 ou 5 si vous aviez attendu plus longtemps !
  • On peut espérer qu’ayant vécu moins longtemps comme l’Unique Merveille sur cette Terre, votre aîné vivra mieux l’arrivée de son petit frère ou sa petite soeur…. non ?
  • Vos enfants auront une relation privilégiée, un peu comme des faux jumeaux !

Inconvénients :

  • Enchaîner deux grossesses c’est une épreuve pour le corps ! Vous vous sentirez sûrement plus fatiguée, car votre organisme n’aura pas forcément eu le temps de bien récupérer
  • S’occuper d’un bébé quand on est enceinte ce n’est pas toujours évident…
  • S’occuper de sa grossesse lorsqu’on a déjà un bébé ce n’est pas toujours évident non plus ! Vous profiterez sûrement moins de cet état privilégié et sacré de femme enceinte
  • S’occuper de deux bébés d’âge rapproché est bien susceptible d’être un calvaire . Je vous dirai ça dans quelques semaines !
  • Votre aîné n’est pas encore en âge de comprendre pourquoi vous êtes moins disponible, ni de faire des gros bisous à votre gros bidon

 

Mon expérience personnelle :

Pourquoi voulions nous des bébés rapprochés ?

Nous savions que nous voulions au moins un autre enfant et nous souhaitions qu’il n’ait pas trop d’écart avec notre premier. Alors quitte à retomber enceinte rapidement, j’ai préféré ne pas reprendre de contraception et décidé de laisser faire la nature ! Je n’ose pas écrire que nous nous sommes dit : “comme ça ça sera fait ! ” mais c’est un peu l’idée 🙂

Lorsque je suis tombée enceinte pour la deuxième fois mon premier bébé avait 6 mois, je l’allaitais toujours et n’avais donc pas eu de retour de couches. Enchaîner grossesse, allaitement exclusif, et deuxième grossesse m’a donné l’impression d’être enceinte pendant deux ans !! et l’envie au bout de ces deux années de reprendre possession de mon corps !

Cette deuxième grossesse m’a paru plus courte que la précédente, car je n’étais pas focalisée dessus, comme j’ai pu l’être avec mon premier bébé. Les premières années de vie de notre enfant, tout a tendance à tourner autour de lui, notre attention, nos inquiétudes, notre tendresse, notre organisation. Et dans mon cas je n’ai pas pu être aussi investie la seconde fois, j’ai mis plus de temps à réaliser que j’étais enceinte, j’ai moins communiqué in utero avec ma fille qu’avec mon fils, et j’ai aussi moins pris soin de mon corps cette fois-ci ! Moins d’huile d’Amande douce sur le bidon, moins de sport, de méditation, de Yoga…

Et ce corps est plus fatigué ! en même temps il était à peine remis de ma précédente grossesse que je lui redemandais déjà de remettre ça… La fatigue accumulée de 9 mois de grossesse, un accouchement, un allaitement long et pas toujours évident, celle de gérer un nouveau né qui n’a pas fait ses nuits avant l’âge de 7 mois ( et a continué par épisode à nous en faire voir de toutes les couleurs la nuit ), Tout cela a sans doute affaibli mon corps et être enceinte a été beaucoup moins idyllique que la première fois. Épuisement, manque d’énergie, arrêt du sport, puis enfin menace d’accouchement prématuré en fin de grossesse, à 34SA, et ce repos forcé.

Malgré tout j’ai abordé l’expérience avec plus de sérénité, de confiance, et beaucoup moins d’appréhensions car mon premier accouchement s’était passé à merveille. Et j’ai adoré pouponner mes deux bébés, celui que je pouvais câliner à ma guise et celle que je gardais bien au chaud dans mon ventre <3 .

Partagez cet article

Laisser un commentaire